Rencontre avec CORINNE POPLIMONT

Extrait de Matou Chat N° 2

Texte de Brigitte Bulard-Cordeau

« Les chats sont des compagnons idéals pour le peintre »

Emeraude, Fragonard, Haribo… Pas moins de six Bengals parcourent son atelier, merveilleux félins qui lui rappellent ses voyages d’Afrique, joueurs invétérés. Ils sont le prétexte pour la reine de l’aquarelle de lever le nez de ses pinceaux.

Un bocal vide ou empli de harengs saurs, a priori c’est insipide, mais pas pour Corinne Poplimont qui a l’art de transformer l’ordinaire en un trésor de poésie. La finesse de son pinceau charrie des trésors de détails insoupçonnés. Son œuvre attire l’œil et vous épate, l’imagination se déchaîne. Elle a aussi d’autres points de mire. «  Je suis passionnée de nature, d’animaux sauvages et des chats.  J’aime tous les chats, avec ce coup de cœur particulier pour le Bengal. En plus d’être beau et racé, il est joueur et très attaché à son maître. Il a un solide caractère. Il est un peu comme un enfant turbulent plein de vitalité et de vie. Une petite tornade d’amour. Tantôt il nous épuise, tantôt il nous fait fondre.  Il nous regarde avec tendresse tout en venant se frotter à nous. »  Le félin aux coussinets de velours l ’inspire. Elle le peint au repos, faisant sa toilette, perché dans un arbre, l’œil couleur vert feuillage, traversé de reflets, se muant en flaque d’eau.

Corinne Poplimont est née en 1966 à Pontoise. Après ses études à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré, à Paris, où elle obtient en 1985 un diplôme d’expression visuelle, elle se consacre à sa passion. En 1998, elle est nommée Commandeur de l’Ordre des Arts et lettres par la Fondation Européenne. Elle ne cesse d’accumuler Prix et distinctions. Ses nombreuses expositions en France sont commentées dans les magazines « Pratique des Arts », « Plaisirs de Peindre », et « Artistes Magazine ».

Des couleurs d’Afrique au Bengal

Membre de la Société Française des Aquarellistes, elle enseigne l’aquarelle et autres techniques (pastel sec, acrylique et dessin). Un plaisir de suivre ses stages dans son nouvel atelier Indigo, situé à Osny, et dans le sud du Morbihan, à Le Guerno. C’est à 800 mètres seulement du Parc animalier et botanique de Branféré. L’environnement y est particulièrement riche pour y puiser l’inspiration. Ses secrets, sa méthode sont à découvrir dans ses ouvrages : « Invitation à l’aquarelle», « Peindre ses émotions », Couleurs d’Afrique », (avec DVD de démonstration, du dessin préparatoire à la fin d’une aquarelle en extérieur sur un paysage d’Afrique).

Son support de prédilection, c’est le papier. Elle commence par un dessin préparatoire au crayon à papier HB, ou bien à l’encre de Chine, puis réalise ses aquarelles sur du papier de l’Arches de chez Canson 300 gr ou 640 gr grain fin. « Je joue d’abord sur des jus très dilués pour nourrir le papier puis je travaille par glacis allant du clair vers le foncé. »

 


Suite de l’article,  se procurer le N°2 de Matou Chat


Version téléchargeable >>>