L’ANGORA TURC

Extrait de Matou Chat N°19

Par Brigitte Bulard-Cordeau

Un petit vif argent qui nous en met plein la vue avec sa fourrure qui scintille comme une pluie d’étoiles. Trop fort, le chaton Angora Turc !

Question : De quelle couleur seront les yeux de mon chaton Angora turc ?

Réponse. Ses yeux en amande, placés légèrement de biais peuvent être de toutes les couleurs, or à verts, cuivre mais les yeux bleus ou impairs (un œil bleu et un œil or à vert) sont réservés aux chats en robe blanche immaculée.

Citation

« Une fourrure d’angora, soyeuse, propre, chaude, sentant bon, exquise à frôler et à embrasser ». Pierre Loti

P’TITE FRIMOUSSE

Nez droit, au menton ferme, il a la tête et les oreilles en triangle. Son cou est long et mince, sa queue longue, il a les pattes longues et fines, la musculature ferme. Il deviendra très élégant dans sa robe mi-longue et vaporeuse, de texture soyeuse, fine, avec très peu de sous-poil. Dès l’âge d’un an, voir deux ans, il porte une collerette ainsi que des culottes au poil plus long. Son pelage est légèrement ondulé sous le ventre. Un brossage par semaine suffit.

Pour ce vif argent, pas question d’être la tête de turc au sein de la portée !

C’EST LE CHOUCHOU DES ENFANTS

Impossible de s’ennuyer avec ce petit malin ! Il suit son jeune maître comme un petit chien. Eveillé, bavard, bien équilibré, doux, affectueux, joueur, il amuse la galerie ! Elevé avec les enfants, il est affectueux et patient.

SON BONHOMME DE CHEMIN

A peine né ce chaton ne manquera ni d’audace, ni de voix !
A 3 semaines, lorsqu’il part en expédition, il déploie toute une stratégie vis à vis de ses frères et sœurs. Il attaque par derrière, se cabre, repart au galop, rattrape la troupe. Toujours sur le front, il inscrit la bataille à son programme d’activités.
Un point obstiné quand il veut quelque chose, il usera de son charme mais acquiert très vite l’art et la manière du câlin pour faire fondre son humain !
A 2 mois à peine, il saura déployer toute son agilité légendaire pour se hisser au plus haut des « cimes » et en profiter pour monter sur les épaules de ses maîtres s’ils passent devant lui. Son surnom de chat-chien, il le tient de son interaction qui reste sans faille avec l’homme.

UN BON PETIT DIABLE

Pour peu qu’il ait fréquenté un chien dès l’âge tendre, les deux compères jouent comme larrons en foire. A saute-mouton, à chat perché… tout est bon pour l’Angora turc. Alors votre lit ressemble à un champ de bataille.


Suite de l’article,  se procurer le N°19 de Matou Chat


Version téléchargeable >>>

Version papier >>>