En guerre contre les vers

Extrait de Matou Chat N°24

Par le docteur vétérinaire JulieTRIBOUT

Vers ronds, vers plats, ces parasites, petits mais actifs, peuvent causer de gros dégâts.

La vermifugation s’impose et le chat d’intérieur n’y échappe pas, il s’agit de le protéger ainsi que toute la maisonnée. Gros plan sur les rebelles de l’intestin.

Nos chats hébergent différents types de parasites internes : principalement des vers ronds (ascaris, ankylostomes) et des vers plats (tænia, cestodes), mais aussi de façon moins fréquente des protozoaires (coccidies, giardia). Et ce, quel que soit leur milieu de vie.

Chatons, ils se contaminent par le lait de leur mère. Et une fois adultes, c’est en mangeant des proies infestées ou en ingérant des œufs de vers, microscopiques, provenant des selles de leurs congénères ou d’eux-mêmes, qu’ils sont assaillis par les vers.

C’est pourquoi, même en vivant exclusivement à l’intérieur, votre chat a besoin d’être vermifugé.

Les différents vers

°les ascaris , grands vers ronds de 5 à 10cm de longueur, vivent dans l’intestin grêle du chat, et peuvent être transmissibles à l’homme et surtout aux jeunes enfants qui mettent souvent leurs doigts dans la bouche, les œufs résistants longtemps dans l’environnement. Appelée « maladie des bacs à sable », cette pathologie peut avoir des conséquences graves, comme des troubles gastro-intestinaux, pulmonaires ou hépatiques lorsque les larves sortent de l’intestin et migrent dans le corps. C’est pourquoi la vermifugation de tous les animaux de la maison doit être régulière dans ce cas, et de plus, une bonne hygiène est de rigueur !

°les ankylostomes sont de petits vers ronds mesurant de 5 à 15mm. Moins fréquents que les ascaris, ils peuvent néanmoins provoquer des diarrhées ou de l’anémie en cas d’infestation massive.

°les taenias : communément désignés comme des « grains de riz » séchés autour de l’anus du chat ou abandonnés dans son panier, les taenias entiers peuvent être beaucoup plus longs dans l’intestin du chat (jusqu’à un mètre !). Ce que l’on distingue ne sont que des « anneaux » qui se sont détachés du ver adulte.

Si votre chat a des puces, il est important de le traiter rapidement contre celles-ci et le vermifuger. En effet, les puces sont très souvent porteuses de larves de tænia. Lorsque le chat se lèche, il peut en ingérer et par conséquent s’infester avec ses larves qui deviendront des vers adultes dans l’intestin du chat.

°les coccidies et les giardia sont des parasites touts petits, constitués d’une seule cellule. Ils infestent les intestins du jeune chat vivant souvent en collectivité. Une fois dans l’intestin, ces parasites provoquent une diarrhée aiguë, une perte de poids et une déshydratation. Ces pathologies se rencontrent principalement en collectivités (élevages, pensions) et se traitent avec des vermifuges et/ou antibiotiques chez le vétérinaire, ainsi que des mesures d’hygiène majeures.


Suite de l’article,  se procurer le N°24 de Matou Chat


Version téléchargeable >>>

Version papier >>>